Le cerveau et la rétroaction

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Elisabeth Hould

Étudiante au doctorat en éducation, UQAM

Le cerveau et la rétroaction

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Elisabeth Hould

Étudiante au doctorat en éducation, UQAM

En troisième position du concours 2020-2021, la communication gagnante est la bande dessinée « Le cerveau et la rétroaction » rédigée par Elisabeth Hould, étudiante au doctorat en éducation. À partir de cette bande dessinée, Elisabeth explique comment la rétroaction est essentielle au processus d’apprentissage. D’une part, elle aborde la rétroaction positive qui permet de confirmer le succès d’une action renforçant ainsi les connexions neuronales. D’autre part, elle poursuit en abordant la rétroaction négative qui informe de l’échec d’une action activant ainsi les mécanismes nécessaires pour corriger les erreurs.

(Visited 3 016 times, 14 visits today)

5 Comments

  1. gaetan simard dit :

    bravo, de ne pas avoir jouer la carte du mélo-drame. Ton schéma représente bien la façon de rendre l’erreur le début d’un apprentissage, plutôt que de servir une leçon aux personnes alliés au négatif. Ceux celles à qui le chapeau fait, pourront tout de même se reconnaître.

    • Andreanne Des - coach dit :

      Je suis d’accord avec votre commentaire, c’est ce qui m’a encouragée à en écrire un …

  2. Andreanne Des - coach dit :

    J’aime beaucoup ce type de vulgarisation: simplification dans la forme mais pas dans le contenu.
    Bravo Elisabeth !!

    Comme formatrice et coach, j’encourage les gens à faire de l’auto-rétroaction. Et j’utilise sans cesse la rétroaction positive et négative envers l’autre afin de servir à quelque chose, de servir à faire avancer les gens. Par contre j’utilise des formulations et une voix non agressantes pour les rétroactions négatives, ce qui fait qu’elles ne sont pas menaçantes ou traumatisantes.

    Puisque la psychoacoustique montre comment cerveaux réagissent aux messages, tant négatifs que positifs, mieux vaut rendre les choses plus agréables et plus efficaces en même temps.
    Andréanne Coach – voix, sonorité, formulations.

  3. MarieLou Lévesque dit :

    Très intéressant comme explications; simple et efficace! Merci 🙂

  4. Bazile dit :

    Bonsoir,
    Explications très claires.
    Étant directrice pédagogique, je vais faire en sorte que les enseignant(e)(s) pratiquent les rétroaction s négatives et positives avec les élèves.
    Merci et continue à nous informer et à nous instruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *